Radio France est Démocrate

LA CAMPAGNE 2016 – La Maison de la Radio est aux couleurs américaines pour cette nuit d’élection. Mais la maison ronde semble avoir enfilé les habits démocrates. Route 45 s’est immergée dans ce lieu si spécial.

maison-de-la-radio

Les résultats tombent un par un sur les écrans géants de la Galerie Seine, à la Maison de la Radio. Un demi-millier d’Américains et de Français ont les yeux rivés dessus, un gobelet de bière à la main. Certains dansent sur les tubes de Rihanna. Parmi les jeunes, beaucoup de Démocrates. Une fière Républicaine tend une pancarte « Women for Trump« . Les journalistes l’assaillent.

« A 700 personnes, on ne rentre plus« , prévient un agent de sécurité. Mais la foule s’est tarie après 9 heures de cohue. Les portes des studios sont grandes ouvertes. Chacun déambule librement. Mais l’ambiance reste tendue. Certains visiteurs se font photographier au faux pupitre du Président des Etats-Unis, devant une photo de la Maison Blanche. Cette nuit, Radio France est américaine.

Des conférences et des DJ

La nuit américaine a débuté à 18 heures très sérieusement : les conférences autour de l’Amérique contemporaine et de la politique étrangère américaine ont réuni des milliers de spectateurs dans le studio 104 de la maison Radio France. Un peu plus tard, les lives des Américains Blink 182 et des Français Cassius ont réchauffé la foule. Le public a même envahi la scène lors de la performance du duo de DJ. Scène qui s’est ensuite peu à peu vidée. Place aux résultats, diffusés par les chaînes américaines CNN et Fox News sur écrans géants.
A 3 heures du matin, la plupart des spectateurs se sont assoupis sur leur siège. Tous parlent anglais. A l’annonce de chaque résultat, des soupirs et des cris réveillent le public. Beaucoup se désespèrent du succès de Donald Trump, au coude-à-coude avec Hillary Clinton. Des Afro-Américains ferment les yeux, préférant danser que regarder les écrans.

Angoisse démocrate

La confusion règne : qui est en tête ? Les supporters d’Hillary Clinton font les comptes à voix haute. Quand la Démocrate remporte l’Etat de New York, tous applaudissent. Elle a dix grands électeurs d’avance, mais rien n’est gagné.
La Maison de la Radio n’est pas seulement Américaine ce soir, elle est Démocrate.
Marie Albert, envoyée spéciale à la Maison de la Radio