Hillary Clinton, celle qui a failli être Présidente des Etats-Unis

LA CAMPAGNE 2016 – Ancienne Secrétaire d’Etat, Sénatrice, Première dame atypique, la candidate Démocrate Hillary Clinton est passé tout près d’être élue à la présidence des Etats-Unis. Alors que les sondages la donnaient gagnante, son rival Donald Trump a remporté le vote populaire. Un revirement qui traduit une lassitude, vis à vis de la dynastie Clinton.

clintononpresidenteHillary Clinton ne sera pas la 45° Présidente des Etats-Unis, ni la première femme à diriger le pays. Elle s’attendait à prendre la suite de Barack Obama qui soutenait sa candidature. Incarnation de l’establishment et de la classe politicienne américaine, l’épouse de Bill Clinton comptait sur le soutien massif des minorités et des femmes pour être élue. Or elle n’a pas réussi à faire se déplacer les afro-américains et les hispano-américains autant que son prédécesseur.

Crédible mais impopulaire

A 69 ans, Hillary Clinton est donc une femme, une femme de, et une femme d’expérience qui gravite depuis vingt-cinq ans dans les sphères fédérales des Etats-Unis. Au fil des ans et des mandats, elle s’est forgée une image de commander-in-chief face à des rivaux moins expérimentés qu’elle en politique extérieure, dont Donald Trump et Bernie Sanders. Sa carrière et son expérience de politicienne sont des avantages en termes de crédibilité, mais ils l’ont  amenée à se forger un masque froid et distant. L’une des causes de son impopularité dans les sondages.

Un personnage qui manque de transparence, pour les électeurs. Lors de la commémoration du 11 septembre 2001, durant sa campagne pour les présidentielles, elle s’effondre. Les informations n’arrivent alors qu’au compte goutte : la candidate souffre d’une pneumonie et avait caché son état de santé. Ces omissions, l’affaire des e-mails, la discrétion… Autant d’éléments qui amènent l’historien Thomas Snégaroff à dire que les Clinton cultivent un véritable « culte du secret ». Une distance sanctionnée par les électeurs ce 8 novembre.

Juliette Démas