Wall Street, Hollywood et Sillicon Valley, Hillary Clinton ratisse large

LA CAMPAGNE 2016 – Dites moi qui vous êtes et je vous dirai qui vous soutenez. Dans cette campagne présidentielle qui se joue à couteaux tirés, Hillary Clinton peut compter sur des soutiens acquis traditionnellement aux Démocrates. Mais aussi auprès de ceux qui ne se sentent pas représentés par la rhétorique et les propositions de Donald Trump.

1 – Wall Street

wall_street_sign_1-9-1

Le rapprochement entre Hillary Clinton et Wall Street remonte à l’époque où elle était sénatrice de l’Etat de New York. « J’ai collaboré avec des gens talentueux  qui travaillaient dans la finance »soutient l’ancienne First Lady lors d’une conférence en 2014. Rappelant au passage ses relations privilégiées avec de nombreux pontes de Wall Street, dont le milliardaire Warren Buffet.

Cette proximité s’est révélée gagnante-gagnante. En 2013, la candidate Démocrate avait déclaré avoir besoin des soutiens de la finance pour lancer sa campagne. Elle s’est également montrée indulgente durant la crise financière de 2008 se déclarant même favorable à l’autorégulation de Wall Street. L’ancienne Secrétaire d’État a estimé que la responsabilité de la place boursière dans la crise des subprimes a été exagérée pour des raisons de récupération politique.

 2 – Hollywood

0823-justin-timberlake-hillary-clinton-jessica-biel-instagram-4

Hillary Clinton avec le chanteur Justin Timberlake et son épouse Jessica Biel

34 stars hollywoodiennes appuient Donald Trump, alors que 167 vont voter pour Hillary Clinton, selon le site d’actualité The Wrap. L’industrie du cinéma américain soutient traditionnellement le parti Démocrate. Hollywood dispose, non seulement d’argent, mais aussi d’une influence importante auprès des jeunes.

Selon le Center for Responsive Politics, Hollywood a soutenu la campagne d’Hillary Clinton à hauteur de 20,7 millions de dollars contre… 350 000 dollars pour Donald Trump. Steven Spielberg s’est montré le plus généreux en donnant près d’un million de dollars. J.J. Abrams, réalisateur du dernier Star Warsa donné 500 000 dollars pour la campagne.

Robert Downey Jr., Scarlett Johansson, Julianne Moore, Mark Ruffalo, Cobie Smulders… la liste  des célébrités se mobilisant pour la campagne de la Démocrate est à retrouver dans la vidéo Save the Day.

3 – Sillicon Valley

gty_clinton_donor_02_mm_150716_4x3_992

Hillary Clinton et Sheryl Sandberg, directrice des opérations de Facebook

Soutien indéfectible des démocrates, la Sillicon Valley a naturellement appelé à soutenir Hillary Clinton. Selon les données de Crowdpac, l’ancienne Secrétaire d’Etat monopolise le soutien des entreprises high tech, glanant 95% des dons de la Sillicon Valley. Facebook, Google, Airbnb, Salesforce, Netflix, Dropbox, Tumblr ont déjà apporté leur soutien.

En juin dernier, elle a mis en ligne ses propositions pour les technologies de l’information, nommées « Initiative on technology & innovation ». Le site d’informations Redcode les considère comme « une lettre d’amour à la Silicon Valley ».

4 – Les femmes

 

« Je suis très fière de @ HillaryClinton ce soir pour son soutien aux femmes américaines. Fière d’être #ImWithHer #debate »

Selon le sondage réalisé en août dernier, par Pew Research, 49 % des Américaines ont déclaré qu’elles voteraient pour Hillary Clinton et seules 30 % pour Donald Trump, sans compter les électrices qui sont dégoutées par le candidat républicain à cause de la vidéo révélant ses propos obscènes sur les femmes.

Mère, femme engagée, combattante pour la dignité des femmes et l’éducation des filles, Hillary Clinton représente pour beaucoup d’Américaines plus qu’une simple candidate à la présidentielle 2016. « La façon dont Hillary Clinton est traitée en dit long comment les femmes sont traitées dans ce pays », ou encore « La plupart des défauts qui lui sont reprochés seraient considérés comme des qualités si c’est un homme », ses électrices lui accorde une grande confiance et de la sympathie.

5 – La communauté afro-américaine

f9fcc431-befc-4f39-9092-ef3591c6ff64_w987_r1_sLa plupart des experts pronostiquent une victoire de la candidate démocrate si elle réussit à remporter 90 % des suffrages exprimés par les Noirs. Si on constate une forte mobilisation de la communauté afro-américaine afin de faire élire Hillary Clinton, c’est parce que la candidate démocrate bénéfice non seulement du soutien de Barack et Michelle Obama, mais aussi des acquis de son mari, Bill Clinton.

Après avoir fait publiquement son entrée dans la campagne présidentielle en juillet, Michelle Obama a été un atout pour Hillary Clinton. Maîtrisant parfaitement les codes de l’art oratoire, la First Lady a récolté de nombreux votes pour le parti Démocrate tout en attaquant Donald Trump. Le Président Barack Obama a également appelé les Américains à se mobiliser pour faire élire son ancienne Secrétaire d’État, déclarant que « le sort de la République » était en jeu.

%e4%b8%8b%e8%bd%bdL’autre avantage de Hillary Clinton est son parcours dans le sud. Elle a été la First Lady de l’Arkansas pendant une dizaine d’années. Et quand son époux Bill Clinton a été élu Président des Etats-Unis, il a été surnommé par Toni Morrison « Premier Président noir des Etats-Unis ». L’empathie des époux Clinton envers la communauté afro-américaine leur vaut des votes précieux chez la communauté afro-américaine.

6 – George Bush père

Houston Texans Vs. New York GiantsConfirmé par des proches du clan, George Bush père père votera pour la première fois de sa vie à gauche, à l’âge de 92 ans. Ce soutien transpartisan a certainement une influence importante car depuis son départ de la Maison Blanche, l’ancien président des Etats-Unis a peu à peu acquis un statut d’icône chez les conservateurs américains. Mais compte tenu la rhétorique clivante, populiste et protectionniste de Donald Trump, qui vont à l’encontre des dogmes habituels du parti Républicain, cette « trahison » de George Bush est moins choquante qu’il n’y paraît.

Bisi ZHANG

Follow @Bisi_Zhang